Santé ! : C’est le titre du recueil 2013 du collectif des auteurs du noir.

Le 31 janvier,  je me suis rendu à Paris, et c’est sous l’œil de François Alquier, dit Mandor, qu’avec Fabien Hérisson, créateur du collectif et proprio de Livresque du noir, nous avons signé le contrat d’édition de ce nouveau recueil. Ce contrat est la naissance pour l’Atelier Mosésu d’une nouvelle collection. En effet, chaque année sera édité un opus de nouvelles écrites par le  collectif des auteurs du noir. Cette collection sera dirigée par Fabien Hérisson.

Chaque année un sujet différent et, bien sûr, une association différente à laquelle seront reversés les droits d’auteur. Pour 2013, le sujet sera  la santé, et l’organisme choisi pour les dons la Fondation Maladies Rares. La sortie est prévue le 24 mai, ce qui vous permettra de faire un cadeau original et utile pour la fête des mères, d’ici peu vous pourrez faire la précommande de ce livre. Les membres du collectif des auteurs du noir ayant participé cette année sont : Bérengère de Bodinat, Jean-Luc Bizien, Armelle Carbonel, Luc Doyelle, Claire favan, Maxime Gillio, Fabien Hérisson, Annabelle Léna, André Marois, Bernard Minier, Michaël Moslonka, Max Obione, Jean-Marie Palach, Gaëlle Perrin, Stanislas Petrosky et  Jacques Saussey.

Maintenant passons aux surprises et aux révélations… Tout d’abord, l’association qui recevra les dons pour le recueil 2014 a été choisie, il s’agit l’association Nord/Pas-de-Calais Tchernobyl.

Pourquoi cette association ?

Delphine Clapiès,  tu es la vice-présidente de l’Atelier, mais tu es aussi membre de l’association Nord/Pas-de-Calais Tchernobyl, l’an dernier tu as même accueilli chez toi Maryna, parle-nous de cette association :

En effet… J’ai accueilli l’été dernier Maryna (petite Ukrainienne de 9 ans) qui habite dans la zone 2 de Tchernobyl (environ 30 kms). Cela fait environ trois ans que je vois régulièrement des affiches de l’asso qui fleurissent à l’approche de l’été, recherchant activement des familles d’accueil. J’ai toujours voulu le faire, mais il fallait convaincre mes « colocataires »! Ayant pas mal discuté avec mon conjoint et mes enfants, nous avons décidé de postuler pour l’été 2012.  Le but de l’association est d’offrir à ces enfants « un été pour respirer », alors j’avais envie de tenter. C’était juste un enfant de plus pour un mois… Nous avons eu la chance de rencontrer une petite fille adorable, avec de grands yeux magnifiques et un sourire qui fait tout oublier.  Ce sont généralement des enfants qui vivent dans les campagnes, les familles cultivent les terres pourries par la catastrophe. Nous n’avons rien su sur Maryna durant le séjour, nous avons vu juste une petite fille prendre des vacances et apprécier ce qu’on lui donnait. Pas grand-chose en fait…  Ces enfants sont suivis pas le centre médical de Kiev. Ils n’ont pas forcément de pathologie lourde mais, venir un mois en France, leur permet de recharger leurs batteries et de renforcer un peu leur système immunitaire. Je ne me suis pas posée de questions, elle a vécu comme nous, a mangé ce qu’on a mangé et a passé de vraies vacances. La question était: La prendre un mois et la remettre dans sa m….  après? Est-ce qu’il fallait vraiment le faire? Ma réponse est « oui ». Elle a sa vie là-bas et vient profiter de vacances chez nous… On lui apporte ce qu’on peut mais ELLE…elle nous a apporté une vraie leçon de vie. Un membre de l’asso nous a discrètement pris à part lors du départ… Maryna était issue d’une famille très pauvre et avait deux sœurs handicapées, alors ils étaient vraiment heureux qu’elle ait trouvé une famille d’accueil.  Voilà mon expérience au sein de l’asso. L’accueil n’est pas payant, mais, si on veut inviter de nouveau le même enfant, il faut payer le voyage… Le principe est de faire profiter un maximum d’entre eux. Alors, le choix est difficile… Maryna reviendra chez nous en août 2013 grâce à toutes les personnes qui ont fait un geste et qui m’ont permis de récolter l’argent du voyage. Rien que pour pouvoir la serrer dans mes bras, l’embrasser et la voir me sourire, j’ai hâte d’être cet été. Un énorme merci à l’Atelier Mosésu d’avoir choisi cette asso pour le recueil de 2014.

Voilà, vous savez tout maintenant sur cette association grâce à Delphine.

Passons maintenant aux nouveautés. L’Atelier n’est pas une maison d’éditions comme les autres, c’est avant tout  autour de moi, une bande de « potes », que cela soit les membres, les soutiens et les auteurs. Ce qui permet d’être plus créatif, et qu’il y ait  une émulation. C’est donc après la signature du contrat, autour d’un verre que j’ai proposé à Fabien de faire un concours de nouvelles… De donner sa chance à un auteur JAMAIS édité… La nouvelle choisie par le jury sera éditée aux côtés de grands noms du polar et du roman noir actuels. Bien sûr l’auteur cédera lui aussi ses droits pour l’association, ce concours étant surtout honorifique. Toutes les règles de ce concours vous seront bientôt dévoilées, l’ouverture étant le 1er mars 2013 et la clôture le 31 décembre 2013. Le titre du recueil 2014 sera Irradié, titre court, qui veut tout dire.     

  Crédit Photo : François Alquier

Témoin : Al Pacino